Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Claude Seignolle fête ses 100 ans !

25 juin 2017

Image de l'article Claude Seignolle fête ses 100 ans !
Le 25 juin, Claude Seignolle, célèbre écrivain, conteur et folkloriste français, fête ses 100 ans !
Retour sur un parcours de légende.


Méfiez-vous, je suis un menteur !
Mais n’est-ce pas là le minimum
que l’on peut attendre d’un conteur ?
Claude Seignolle

« C’est à Périgueux, dans un Périgord truffé du passé le plus ancien, celui des civilisations dites ‟antédiluviennes”, que ma mère me porta, de septembre 1916 au 25 juin 1917. »
Bercé par les contes et légendes que lui raconte sa grand-mère, Claude Seignolle passe son enfance à ramasser dans la campagne les silex et pierres taillées, à visiter les ruines des châteaux. Sa rencontre avec l’ethnologue et folkloriste Arnold van Gennep est déterminante ; il délaisse les vieilles pierres pour s’intéresser à la mémoire paysanne, matériau fragile appelé à disparaître avec ceux qui le détiennent encore. Avec son frère Jacques, il arpente l’Essonne et, en 1937 – il a vingt ans –, paraît Le Folklore du Hurepoix qui attire l’attention de Pierre Mac Orlan et de Blaise Cendrars, premier de plusieurs études consacrées au folklore régional et aux représentations du diable.
Mais Seignolle n’est pas seulement ethnologue et collecteur d’histoires, il est aussi – et surtout – écrivain, et, à force d’écouter les récits des autres, il va en inventer lui-même. Il publie plusieurs romans d’inspiration fantastique, dont Le Rond des sorciers (1945), Marie la Louve (1949), La Malvenue (1952). A partir de 1960, il se consacre à une œuvre de nouvelliste et de conteur, qui le consacre comme le principal auteur francophone dans le domaine du fantastique.
Lorsqu’il met un point final à son œuvre personnelle en 1974, il mène à bien une entreprise considérable : les vingt-trois volumes des Contes, récits et légendes des pays de France. « J’ai voulu édifier une anthologie qui éclaire essentiellement des centaines d’auteurs dits de région, comme on dit des petits vins de pays. […] Cette anthologie, c’est une veillée immense. » C’est cet ensemble que les éditions Omnibus ont réuni en quatre gros volumes représentant près de 5 000 pages.