Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Lire un extrait


Traduit par Karine REIGNER
Parution le 15 mai 2014
400 pages



Partager cette page

Ils en parlent


«Agnes Magnùsdottir est condamnée à mort pour avoir tué Natan, son amant. En attendant la date de son exécution fixée par un tribunal de Copenhague, les autorités l'envoient à Kornsa et la place sous la surveillance d'un fermier et de sa famille.

Les habitants des environs sont horrifiés à l'idée qu'une meurtrière vive parmi eux. Elle leur inspire peur et dégoût. Seul un jeune pasteur, dont la mission est de tenter de la guider vers le salut, s'efforce de la comprendre. Acceptant de se confier à l'homme de Dieu, Agnes livre sa vérité, raconte sa vie de petite fille abandonnée, traînée de paroisse en paroisse, puis comme servante de ferme en ferme. La condamnée n'est peut-être pas celle qu'elle parait être...

À la grâce des hommes s'inspire de l'histoire d'Agnes Magnùsdottir, la dernière condamnée à mort islandaise. Hannah Kent écrit un premier roman très documenté qui offre un aperçu de la vie dans les montagnes du Nord de l'Islande au xixe siècle. Entre famines, hivers humides et glaciaux, la survie des hommes dépend de la solidarité que réussissent à développer les habitants d'un pays si peu peuplé : tout le monde semble se connaître et entretenir des liens de parenté. Un roman d'une puissance rare, où chaque personnage possède sa part d'ombre et de lumière.»
Librairie Majuscule - Armentières - 59280, Coline Meurot
«Par une nuit glaciale de janvier 1898, un nourrisson est déposé par un inconnu à l'entrée du couvent des soeurs de la Charité. Le petit Vincent y grandit sous la protection de soeur Agnès, jusqu'à son adoption, huit années plus tard, par la famille Rouvière, qui voit en cet enfant le futur héritier de sa propriété agricole gardoise.

À Nîmes, les Rochefort font fructifier leurs filatures de toile Denim sous l'autorité d'Anselme, le père. Le patriarche impose tout, jusqu'à l'union de son fils avec la fille des Rouvière, ces paysans cévenols que tout oppose à sa famille, mais dont il convoite les terres. Si les Rouvière ne cultivent que leur terroir et l'amour de leurs enfants, les Rochefort, eux, ne recherchent que le profit et l'augmentation de leur patrimoine. Les liens du mariage unissent pour le meilleur, mais aussi parfois pour le pire. Et entre ces deux familles, le bonheur est plutôt difficile à trouver, surtout quand un vieux secret vient bouleverser la vie des plus jeunes d'entre eux.

Christian Laborie compose une saga familiale ancrée dans la région nîmoise et les Cévennes, qui traverse le début du siècle, l'industrialisation, puis les affres de la Première Guerre mondiale.»
Librairie Aux lettres de mon moulin - Nimes - 30000 , Lydie Baillie
"C'est un cri, si rare, dans ce premier roman, le cri qui s'exhale, une imploration. Chapeau bas !"

Le Républicain Lorrain
"Apre et poignant"

Prima
"A la grâce des hommes est un roman sur la vérité, celle que nous croyons savoir et celle à laquelle nous voulons croire."

Ouest France
"Inspiré d'une histoire vraie, ce premier roman de l'Australienne Hannah Kent, à l'atmosphère sombre et déroutante est l'un de ceux que l'on a du mal à oublier."

Le Dauphiné Libéré
"Un premier livre magistral, intense, écrit de bien belle façon avec de grandes envolées lyriques, une écriture très visuelle qui nous catapulte en Islande avec un jeu de contraste permanent."

Le Tarn Libre
"Construit comme un suspense psychologique, ce premier roman de l'Australienne Hannah Kent est noir comme le chagrin et les corbeaux qui surplombent les sommets enneigés."

ELLE
"Un roman touchant, historiquement fouillé et très bien écrit."
Ouest France
"Hanna Kent nous a dépeint une fresque vivante et vribante de l'Islande, l'action n'y prime pas, reste que suivre le quotidien de cette femme, dernière condemandée à mort dans son pays, est boulversant."
L'éveil Normand

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage On la trouvait plutôt jolie
  • Couverture de l'ouvrage 28 jours
  • Couverture de l'ouvrage Solomon Creed
  • Couverture de l'ouvrage L'Enfant aux yeux bleus
 
Ils en parlentTout voir Les médias
«Agnes Magnùsdottir est condamnée à mort pour avoir tué Natan, son amant. En attendant la date de son exécution...
Librairie Majuscule - Armentières - 59280
+
Les libraires
Coline Meurot - Librairie Majuscule
Agnes Magnùsdottir est condamnée à mort pour avoir tué...
Librairie Majuscule
+
Les lecteurs de Babelio Islande, 1829. Agnès Magnusdottir est condamnée à mort pour avoir tué son amant Nathan Ketilsson. Avant son exécution, elle est logée par la famille de l'agent de sécurité de Kornsa, Jon Jonsson. Sa f...
Shan_Ze
+
Déposer un commentaire +