Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Lire un extrait


Parution le 15 juin 2017
224 pages



Partager cette page


Au nom des pères
Marc MANGIN


C'est au moment où ils veulent affirmer leur paternité que le constat s'impose : les pères sont une espèce en voie de disparition. Comment la société réagit-elle à cette évolution, en particulier sur les plans politique et juridique, car la vraie question est peut-être : quelle autorité l'Etat conservera-t-il lorsque le père qui la symbolisait aura disparu ?
Les pères : une espèce en voie de disparition ? N'ont-ils pas déjà disparu ? Décimés par les guerres de la première moitié du XXe siècle, désacralisés par le mouvement féministe des années soixante et soixante-dix, les « nouveaux » pères seraient devenus interchangeables, réduits à une « figure », une « fonction », quand bien même, depuis des décennies, les professionnels mettent en garde contre leur exclusion, leur disparition. La mère peut-elle exister sans le père ?
Les mutations économiques et sociales des cinquante dernières années dessinent un monde où l'humain ne sera bientôt plus qu'une marchandise comme une autre, où la procréation ressemblera à de la production et l'éducation à de l'élevage. Nous n'avons jamais été aussi près du Meilleur des mondes que décrivait Aldous Huxley.

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Bien dans son slip
  • Couverture de l'ouvrage Confident royal
  • Couverture de l'ouvrage Iris Grace
  • Couverture de l'ouvrage Sans consentement
 
Ils en parlentTout voir Les médias
"Un beau cadeau à offrir pour réfléchir sur ces questions philosophiques"
La Voix du Nord
+
Déposer un commentaire +