Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Parution le 06 octobre 2016
360 pages



Partager cette page

Interview de Dominique Marny



À l’occasion de la parution de son dernier roman, Jeux de clés, Dominique Marny a répondu à nos questions. 

Y a-t-il un endroit où vous aimez écrire à Paris ? Où vous aimez lire en particulier ?

Chez moi ! L'été, j'installe mon ordinateur dans la véranda où fleurissent les plantes. L'hiver, je me calfeutre davantage. Toutes les heures, je suis bercée par les cloches de l'église Saint-Médard dont je vois le clocher à travers la fenêtre. J'habite au dernier étage d'une rue pittoresque du Quartier latin... Entre ciel et cimes des arbres... Un lieu inspiré et inspirant !
 
Avez-vous des rituels d’écriture ?

Oui, et ils ont la vie dure ! Tous les matins, je relis ce que j'ai écrit la veille. Puis je descends au café, en terrasse lorsqu'il fait beau, et je réfléchis à mes personnages, leurs actions et interactions. Ensuite,  je remonte chez moi. Et, là, je m'enferme dans le silence. Je ne supporte aucune présence et aucun bruit quand j'avance dans le chapitre d'un roman. Le thé est mon fidèle compagnon. Je suis très difficile dans mes choix. Matin : Pu’er. Après-midi : Milky Oolong ou bien Oolong à la châtaigne. C'est ma drogue, ma came !!!!! Et j'ai toujours une bougie allumée dans un petit photophore.
 
Quels sont les romanciers qui vous inspirent depuis toujours ?

Shakespeare, Stendhal, Tolstoï, Cocteau, Aragon, Anaïs Nin, Colette, Yourcenar, Neruda.
 
Quel est le plus beau compliment qu’un(e) lecteur (trice) vous ait fait ?

Dans un hôpital où j'étais reçue par des bibliothécaires, une lectrice m'a dit que, lorsqu'elle lisait mes ouvrages, elle oubliait sa maladie et tout ce qui la souciait. Pour moi, c'est primordial d'apporter du réconfort, de l'apaisement, de la réflexion et de l'amitié. 

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage La Porte des maudits (TF)
  • Couverture de l'ouvrage Matin d'écume
  • Couverture de l'ouvrage L'Arbre déraciné
  • Couverture de l'ouvrage A la belle marquise
 
Ils en parlentTout voir Les médias
"Autant de personnages intéressants et attachants pour un roman intimiste et sensible, aux résonances très...
Des livres des livres
+
Les lecteurs de Babelio L'histoire met un peu de temps à s'installer et j'ai été un peu déçue d'y trouver beaucoup d'éléments attendus, peu originaux en ce qui concerne la relation qui se noue entre Capucine et Octave. Néanm...
carnetdelecture
+
Déposer un commentaire +