Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Parution le 09 novembre 2017
840 pages



Partager cette page


La Saga des Pitelet
Jean ANGLADE


Les Ventres jaunes, La Bonne Rosée, Les Permissions de mai : la grande saga de la famille Pitelet, couteliers de Thiers qui couvre près d'un siècle de vie auvergnate.
La fierté et la vie d'une communauté d'artisans avec ses rites et ses coutumes
racontée par « un enfant de Thiers », Jean Anglade né au pays des couteaux.



Les Ventres jaunes ont donné à la coutellerie de Thiers toute sa noblesse et sa renommée. Couchés sur le ventre seize heures par jour, les émouleurs aimaient tant leur métier que l'on disait d'eux qu'ils étaient « mariés à leur planche, beaucoup plus qu'à leur femme ».
Maurice Pitelet, dit Tchoucossa, appartient à cette truculente société. Fier d'appartenir à l'« aristocratie » de la profession coutelière, il veut transmettre le flambeau à l'un de ses trois fils...
De 1883 à 1968, la saga des Pitelet, aux destinées imprévisibles, ressuscite les gestes et la grandeur de ces artisans qui ont légué à l'Auvergne l'un de ses plus beaux emblèmes.

« Je suis né au pays des couteaux, chez un grand-père monteur de lames. Quand je suis sorti du moule, on m'a déposé parmi elles sur l'oreiller. »
Jean Anglade

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Le Puits Sans-Nom
  • Couverture de l'ouvrage Les Chemins de garance NE
  • Couverture de l'ouvrage Les souffleurs de rêves
  • Couverture de l'ouvrage Un palais dans les dunes
 
Ils en parlentTout voir Les médias
" Le grand roman des couteliers de la montagne thiernoise"
La Montagne
+
Déposer un commentaire +