Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Lire un extrait


Traduit par Corinna GEPNER
Parution le 14 septembre 2017
624 pages



Partager cette page


Le Royaume du crépuscule
Steven UHLY


De l'hiver 1944 au printemps 1987, entre l'Allemagne déchirée et Israël naissante, la saga des victimes, des bourreaux, et de leurs héritages.
Il y a Margarita, une Juive polonaise enceinte qui tue un lieutenant nazi, les époux Kramer, le couple qui la cache. Il y a Anna, une Allemande sauvée d'Auschwitz par sa beauté, Shimon, son fils, Sarah, Ruth et tous ceux qui tentent de reprendre pied après les camps, et Peretz Sarfati, ce sioniste de la première heure, décidé à ramener en Terre promise ses coreligionnaires. Enfin, il y a le temps. Et des enfants de la guerre devenus grands qui tentent de recomposer le puzzle.

Des secrets, des sentiments inavouables, des merveilles du hasard et des atrocités de l'Histoire : ainsi se compose cette oeuvre polyphonique qui éclaire la fresque du XXe siècle d'une lumière inédite. Car ce sont les zones d'ombre, les terres en mutation et les êtres en exil qui intéressent Steven Uhly dans ce roman acclamé en Allemagne. Cet auteur aux cultures multiples sait bien que l'identité n'est qu'affaire de mélange, et que c'est a posteriori que l'Histoire s'écrit. Avant vivent les hommes, héroïques et faillibles. Le Royaume du crépuscule retrace leur odyssée.

​« Hors norme et puissant. »The Times

Du même auteur


Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage 28 jours
  • Couverture de l'ouvrage Réveiller les lions
  • Couverture de l'ouvrage Une histoire des abeilles
  • Couverture de l'ouvrage Modern Lovers
 
Ils en parlentTout voir Les médias
"Un roman passionnant, courant de l'hiver de 1944 au printemps de 1987, avec les meilleurs ingrédients du genre."
La Manche Libre
+
Les lecteurs de Babelio Un livre émouvant sur l'après guerre sur la reconstruction ou la survie, sur la découverte d'une terre d'asile : Israël. Plusieurs personnages victimes ou bourreaux, il y a Anna, Margarita, Ranzner......
nena
+
Déposer un commentaire +