Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité

Lire un extrait


Parution le 04 mai 2017
320 pages



Partager cette page


Port-des-Vents
Hortense DUFOUR


« Quand on naît femme, ici, il faut savoir tout faire. Aimer, accoucher, allaiter l'enfant, peiner au ménage, à la lessive, s'activer au plus dur : courbées sur la vase, les mains rougies, peiner au parc des huîtres et des coquillages ; renaître, mourir ici. »
L'éternité est à Port-des-Vents.
A Port-des-Vents, village-îlot charentais bordé par l'océan, souffle le vent ravageur. Parmi les habitants, une lignée de femmes puissantes, qui vivent dans une maison de pêcheurs. Les hommes de la famille sont morts. Le rude monde marin et les passions se sont chargés de ces morts-là. Les femmes, elles, rebâtissent sans cesse ce que le vent détruit ; chaque jour elles poussent la lourde brouette pleine d'huîtres. Elles sont les passeuses, se transmettant les gestes de la vie, de la maternité. Autour d'Adèle, l'aïeule, quatre générations de femmes : Adrienne, Marjolaine, Indiana et Elena. Toutes sont restées à Port-des-Vents, sauf Elena qui y revient quand les fruits du verger abondent ; les étés à Port-des-Vents sont splendides. Il y a celle, enfin, par qui tout est arrivé : Adrienne. « Tout est de la faute de la belle Adrienne. » Car à Port-des-Vents, les passions sont dévastatrices...

Vous aimerez aussi


 
  • Couverture de l'ouvrage Et le ciel se refuse à pleurer...
  • Couverture de l'ouvrage La Saga des Pitelet
  • Couverture de l'ouvrage Les Chemins de garance NE
  • Couverture de l'ouvrage Les souffleurs de rêves
 
Ils en parlentTout voir Les médias
" Terre natale aussi que la Charente pour Hortense Dufour qui, avec générosité, nous donne à voir, à entendre, à...
Les affiches Moniteur, d'Alsace et de Lorraine
+
Les lecteurs Vos commentaires Comme mes compagnons d'infortune, j'ai d'abord cru à un manque de traducteurs dont la regretté Florence Herbulot,...
Antar
+
Les lecteurs de Babelio Très beau livre qui m'a rappelé mon lieu de vacances
MediathequeFayl
+
Déposer un commentaire +